Top Picture


convivialis

agroecologie

L’homo convivialis agit à la recherche de la vie bonne dans une bonne société, une société juste selon la règle d’une pratique conviviale :

Travailler ensemble en prenant soin l’un de l’autre et de la Nature.

Il faut en premier s'attacher aux principes concernant la survie de base pour les générations d’aujourd’hui et de demain qui puisent dans la Nature ce dont ils ont besoin pour vivre et en tout premier lieu pour se nourrir et s’abriter. Il est impératif de respecter des principes qui permettent des pratiques définies par l’Agroécologie. Ces principes ne se réduisent pas à Ecologiser les manières de puiser dans la Nature dans ce qu’elles sont des « techniques » Agro . Les actions destinées à se nourrir et à nourrir le monde ne sont pas ces seules actions « techniques », elles s’intègrent dans l’ensemble des relations entre l’Humanité et la Nature et des relations des personnes entre elles à l’occasion des processus menant à se nourrir et à s’insérer dans la Nature. Elles forment l'ossature de base de la socioéconomie.
La rubrique « Lire et Voir » référence peu à peu des liens vers les contributions à prendre en compte comme celles de la mésologie et de l'écoumène introduites par A. Berque. Un des groupes thématiques « NURR – de nouvelles relations urbains ruraux – » de « PEKEA » continue de faire avancer la réflexion et les actions dans ce domaine, emmené par Hiroko AMEMIYA principalement en Bretagne et au Japon (voir aussi son ouvrage du Teikei aux Amap publié aux PUR en 2011).


contact: At=@ : [contactAtaltersocietal.org] - Plan du site - Page mise à jour le 16 12 2012 à 15:11
Statistiques - Total : 60082 - Ce mois ci : 980 - En ligne : 1
 

Se connecter

Accédez aux parties restreintes du site