Top Picture


convivialis

principes de la société conviviale

Dépasser des approches critiques plus ou moins traditionnelles

Par rapport à la situation dans laquelle nous nous trouvons - ceci en accord avec la règle générale de la convivialité - on doit en particulier, tout à la fois :
reconnaître la nécessité de produire et de produire plus de certaines ressources pour des milliards de personnes,
reconnaître l’impérieuse obligation de parvenir à une évolution plus humaine des sociétés ce qui correspond à l’idéal de développement humain et de progrès de l’humanité,
enfin reconnaître qu’il n’est pas possible d’échapper à une réduction drastique à l’échelon planétaire de la destruction des ressources ce qui ne peut se faire sans la décroissance des niveaux actuels de consommation matérielle (y inclus énergétique) des plus voraces.

Bref, la croissance, le développement humain, le progrès de l’humanité, le développement durable ou l’économie verte, la décroissance sont des exigences indubitables. Comment concilier tout cela ?
Pour commencer à répondre à cela, il faut tout d’abord mieux comprendre comment chacune de ces approches sont nées et se sont articulées. Un petit texte peut y aider.
Pour quoi faut-il se mobiliser ?-
Pour la croissance ? Pour le développement durable ? Pour la dé-croissance ?

Marc Humbert questionne dans ce texte les concepts et les écrits qui ont poussé dans les années d’après la deuxième guerre mondiale des analystes bien intentionnés comme François Perroux à promouvoir « le développement », pour le tiers-monde et « la croissance » que d’autres analystes ont voulu soutenir en France en particulier par des politiques industrielles. Ensuite vint la génération d’Ignacy Sachs et ses successeurs qui vont militer pour « le développement durable » ; peu à peu, en concomitance avec les échecs patents des uns et des autres sur le terrain de l’évolution du monde observable, une nouvelle cohorte d’intellectuels s’est opposée à toutes ces idées et concepts en prenant un contrepied radical pour prôner « la décroissance ».

Texte de travail de mai 2006, version révisée d’août 2007 mise sur altersocietal.org le 29 octobre 2012.


contact: At=@ : [contactAtaltersocietal.org] - Plan du site - Page mise à jour le 14 11 2012 à 15:30
Statistiques - Total : 58501 - Ce mois ci : 538 - En ligne : 3
 

Se connecter

Accédez aux parties restreintes du site